Vendredi 13 juillet 2012 5 13 /07 /Juil /2012 20:10

Quatrième de couverture : coeurs brisés

Abandonnée par son fiancé, Rob pour la troisième fois à la veille de leur mariage, Vivienne Summers, une londonienne d’une trentaine d’années, imagine alors un site internet, cœurs-brisés. com, où tous les cœurs en perdition pourraient trouver refuge. Ses déboires l’amènent à abuser un peu trop du Chardonnay, ce qui déclenche toute une série de situations cocasses et embarrassantes. Notamment lorsqu’elle se réveille auprès de son meilleur ami, Max, un peintre qu’elle a connu à la Fac et qui l’aime en secret depuis toutes ces années. Ensemble, ils vont passer quelques journées merveilleuses, et Vivienne se sent enfin capable d’oublier Rob. Mais ce dernier réapparait et lui avoue qu’il ne peut vivre sans elle. La vie de rêve qu’elle s’était imaginée avec lui redevient tout à coup possible…

J’ai été sollicité par les agents-littéraires pour chroniquer un livre parmi 14 proposés. Seul le titre suivi d’un court résumé me permettait de faire mon choix. Pour amorcer l’été, j’ai jeté mon dévolu sur un livre léger. Et je ne me suis pas trompée. Voici typiquement le livre de fille pour l’été sur la plage, à l’ombre d’un parasol. Je me suis régalée avec l’aventure sentimentale de Viv qui se débat entre l’amour de sa vie et l’ami de toujours. Une comédie romantique par excellence dans la lignée des classiques anglais (Journal de Bridget Jones ou un jour). Bien sûr il n’y a pas vraiment de surprise, la fin est tout à fait conforme à ce que l’on imaginait pratiquement dès le début (surtout si on a lu la quatrième de couverture). Mais qu’importe puisque c’est exactement ce qu’on demande à ce genre de livre : un temps d’évasion où tous les soucis de l’héroïne disparaissent avec les dernières pages du récit. Un monde merveilleux où tout fini bien…

Les personnages sont bien un tantinet caricaturaux : le prince charmant, riche, beau… le meilleur ami peintre bohème, et particulièrement compréhensif… la jeune héroïne, anglaise, légèrement portée sur la boisson (serais-ce une caractéristique de la gent féminine d’outre-manche ?) relativement inconséquente et naïve (croire qu’une robe de luxe peut lui faire revenir son fiancé est quand même très naïf, comme si un homme s’intéressait à la mode… Ah bon il y en a ?)

L’histoire bien qu’assez prévisible se tient bien et reste originale malgré un registre mainte fois utilisé. Par exemple, l’idée de faire un blog pour retrouver l’amour de sa vie ne manque pas de sel. C’est un livre qui s’inscrit bien dans notre temps et qui souligne la manière que nous avons aujourd’hui de communiquer, de faire étalage de notre petite vie à tous les coins de rue du village planétaire qu’est le net (on retrouve également l’idée d’un blog salvateur dans le dernier livre de Grégoire Delacourt, mais la comparaison s’arrête là).

A ce propos, l’exhibitionnisme dont nous (les blogueurs, chroniqueurs et autres « eurs ») faisons preuve en publiant sur facebook, tweeter… et consorts, est-il vraiment assumé ? Avons-nous vrai-ment conscience de l’étendue de notre pouvoir ? Celui-ci est-il exagéré ? Serait-on passé du passif spectateur devant son écran de télé, à l'acteur participant activement à une communauté certes virtuelle mais non pas moins effective ? A chaque blogueur sa réponse personnalisée.

Fermez la parenthèse.

Bref un roman qui ne paye pas de mine, agréable à lire. Juste un regret : la couverture. Je la trouve vraiment très moche et franchement je n’aurai même jamais jeté un œil sur la quatrième de couv’ si j’avais découvert ce livre dans une librairie ! Je remercie les agents-littéraires pour m’avoir fait passer ce bon moment.

Par vhs - Publié dans : roman de fille
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

A découvrir !

Visitez le site www.virginielauby.net

Cliquez sur les images pour en découvrir les premières pages... 

hantise

  lemouroir[1]

Edité chez Ex-Aequo , en format numérique aussi !


1ere-couverture-Nannig-copie-1.jpg

Réédité chez Chloé des Lys

Recherche

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés