Jeudi 15 mars 2012 4 15 /03 /Mars /2012 22:46

cure d'enfer et autres racontarsQuatrième de couverture :

« Le curé Polleson débarqua, tout de noir et de décence vêtu. Il portait un col cassé blanc, propre, avec un nœud papillon noir, un chapeau melon noir sur le chef, et ses immenses pieds étaient couverts par de vastes chaussettes noires et des bottines à boutons.

De la poche droite de son manteau émergeait une bible noire dotée d’un marque page en argent.

Longtemps, il resta là, devant les chasseurs affalés sur le banc. Jamais il n’avait vu quelque chose d’aussi repoussant. Jamais encore le Seigneur n’avait révélé à sa vue un tel troupeau de pécheurs. Cette fois-ci, le Seigneur avait vraiment dirigé ses pas où il fallait. Polleson remercie de tout son cœur son Sauveur qui avait su, dans son immense sagesse, lui ménager cette rencontre. »

 

Voici un nouvel exemplaire de recueil de nouvelles du Groenland de Jorn Riel. J’avais particulièrement aimé le recueil « Vierge froide et autres racontars » aussi je me régalais d’avance à retrouver la truculence des situations de l’univers de Riel.

Je ne peux pas dire que j’ai été déçue, même si j’ai moins ri que la fois précédente. Peut-être était-ce parce que je ne découvrais plus ce monde masculin, ni leur curieuse façon d’appréhender la vie en solitaire.

La première nouvelle : un cadavre bien conservé ne manque pas de piquant puisqu’il y est question du dernier voyage de Lause, à la façon de Bjorken. Une trentaine de pages d’un humour caustique dû à des mises en situation des plus loufoques.

La seconde n’est pas moins drôle : les conversations qu’entretiennent Fjordur et son chien sont pour le moins originales.

Mais les nouvelles suivantes m'ont moins fait rire, bien que toujours empruntes d'humour, parfois caustique.

Pourtant les situations sont toujours aussi curieuses comme l'arrivée de Don Svendsen de la jungle amazonienne accompagnée de son boa royal, Mademoiselle Magdalena en zone arctique. Mais cette situation m'a semblé si invraisemblable que j'ai pas pu adhérer totalement à l'histoire.

Je ne vais pas égrainer toutes les nouvelles de ce recueil (il y a sept) car j'avoue qu'après plusieurs semaines, je ne me souviens peu des suivantes.

Juste un petit mot de cette édition. Les pages ont été imprimées sur des feuilles de couleur rose, ce qui est très agréable. De plus des illustrations ponctuent chaque nouvelle, ce ne sont que des esquisses en gris mais qui participent à faire de ce livre un moment de détente.

Malgré tout, je poursuivrai certainement la lecture de Jorn Riel (déjà parce que j'en ai encore trois volumes dans ma PAL) car les histoires restent plaisantes à lire.

 

Par vhs - Publié dans : Nouvelles
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

A découvrir !

Visitez le site www.virginielauby.net

Cliquez sur les images pour en découvrir les premières pages... 

hantise

  lemouroir[1]

Edité chez Ex-Aequo , en format numérique aussi !


1ere-couverture-Nannig-copie-1.jpg

Réédité chez Chloé des Lys

Recherche

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés