Mercredi 19 octobre 2011 3 19 /10 /Oct /2011 18:53

la vie que je choisisEt si on vous donnait la possibilité de revenir dans votre passé ? De voir les erreurs que vous avez commises. Samuel Chavignet se réveille dans la chambre d’une maison médicalisée, seul, la mémoire vide, victime d’une maladie neuro-végétative.

Que ressentons nous lorsque nous nous retrouvons sans aucun souvenir ?

Sa maladie va lui offrir la compagnie d’une amie imaginaire qui saura lui apporter une réponse à toutes ses questions en abordant la vie sous un autre angle…

Imaginez que l’on vous donne l’opportunité de changer votre destin et de trouver peut-être le bonheur !

 

Flânant sur FaceBook, je suis tombée sur Céline Thibaut, auteur. Ce n’est pas la première fois que je fais ainsi mon marché sur ce réseau social, mais c’est une démarche originale qui nous a réuni : auteures toute deux d’un roman dont le thème est proche, nous nous sommes procurées mutuellement nos livres afin de les chroniquer.

Ce fût une jolie surprise car je n’avais aucune idée de l’endroit où je posais mes yeux, n’ayant pas lu le résumé avant.

C’est un court récit, un peu moins d’une centaine de pages, écrit à la première personne du singulier. Le narrateur est un vieil homme proche de la mort. Il sait être atteint d’une maladie neuro-dégénérative aussi quand apparaît une jeune fille en noir dans sa vie sans espoir, il la prend pour une simple hallucination. Décidé à ne pas lutter, il se laisse emporter par cette apparition dans le pays de ses regrets.

L’écriture est simple, concise, efficace. Les paragraphes sont courts, les chapitres aussi. Le rythme est soutenu, paradoxe dans cet univers d’attente. Bien que pratiquement impotent, le narrateur est pris dans un tourbillon de sensations, il vit ses derniers jours à cent à l’heure grâce à Bonnie, son « hallucination ».

L’histoire est originale et sa chute inattendue. Loin des pathos habituels, cette aventure fantastique est plutôt optimiste, reste dans l’idée que rien n’est écrit, et qu’il n’est jamais trop tard. Bref, un livre qui met de bonne humeur.   

Seul bémol, ce premier tirage est encore émaillé de quelques coquilles (comme souvent, j’en sais aussi quelque chose…), qui seront évidemment éliminées dés la prochaine impression.

 

Merci à Céline Thibaut pour cet échange et au plaisir d’autres découvertes !

Par vhs - Publié dans : roman fantastique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

A découvrir !

Visitez le site www.virginielauby.com

Cliquez sur les images pour en découvrir les premières pages... 

hantise

  lemouroir[1]

Edité chez Ex-Aequo , en format numérique aussi !


1ere-couverture-Nannig-copie-1.jpg

Réédité chez Chloé des Lys

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés