Mardi 22 novembre 2011 2 22 /11 /Nov /2011 20:47

Ce livre m’avait été conseillé par mon ami Christophe le libraire. Suivant, au grand regret de mon conseiller bancaire, trop souvent les avis d’autrui en matière littéraire, et voulant soutenir le petit commerce, je me suis donc empressée d’investir dans cet ouvrage. Evidemment, en rentrant chez moi, je l’ai déposé sur ma PAL (pile de livre à lire) et l’ai oublié de long mois. Heureusement, ma main s’est hasardée récemment sur mon étagère et je l’y ai retrouvé. Je dis heureusement car j’ai passé un réel moment de plaisir en compagnie de Didier, privé de son état. L’action se passe dans le vignoble champenois. Une jeune fille, sœur d’un ami du narrateur, a disparu. La famille charge Didier Rouque, de Rouque investigations, de retrouver la demoiselle. Notre héros arrive donc à Bar-sur-Aube par le train du matin. Il se fait engager par le maire pour le temps des vendanges afin de s’assurer une couverture et de pouvoir enquêter en toute discrétion. Malheureusement pour lui, le meurtre de Gérard Merle, employé modèle du vignoble Verriez. C’est un bon policier bien sympathique. Ecrit à la première personne, ce que je préfère, l’histoire nous plonge dans le monde viticole. Ce n’est pourtant pas un univers que j’apprécie forcément beaucoup (niveau lecture s’entend) pourtant, ici ce fût avec un réel plaisir que je retrouvais chaque soir les vignerons de la maison Verriez. Bien écrit, avec une enquête qui met en œuvre divers protagonistes, des personnages attachants, je remercie Christophe de m’avoir fait découvrir cet auteur. J’ai lu sur le site de Dominique Edler que d’autres aventures du privé Rouque allaient suivre, ne reste plus qu’à attendre leur sortie !

 

privé en champagneQuatrième de couverture :

Gare de Bar-sur-Aube : deux minutes d’arrêt. Lorsqu’une jeune fille disparaît, un privé apparaît… Son enquête va le mener jusqu’à un village champenois au moment des vendanges. Il va vite s’apercevoir que cette disparition s’avère plus complexe qu’elle n’y paraît. Il faut dire que l’hectare de vigne en Champagne peut couter très cher et même être mortel.

Par vhs - Publié dans : roman policier
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

A découvrir !

Visitez le site www.virginielauby.net

Cliquez sur les images pour en découvrir les premières pages... 

hantise

  lemouroir[1]

Edité chez Ex-Aequo , en format numérique aussi !


1ere-couverture-Nannig-copie-1.jpg

Réédité chez Chloé des Lys

Recherche

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés